Epilation à lumière pulsée : ce qu’il faut savoir

L’épilation à lumière pulsée apparaît aujourd’hui comme la meilleure alternative à l’épilation au laser. Moins chère et pouvant être pratiquée à domicile, ce type d’épilation séduit de plus en plus de personnes. Cependant, plusieurs critères doivent être respectés.

Qu’est-ce que l’épilation à lumière pulsée ?

La lumière pulsée fonctionne de la même manière que le laser : l’appareil va envoyer une lumière qui sera captée par la mélanine du poil (le pigment noir), cette lumière va ensuite se transformer en chaleur qui va peu à peu brûler le bulbe qui disparaîtra au fur et à mesure. La différence avec le laser est le type de technologie utilisée par l’appareil, le laser sera plus puissant et permettra une repousse du poil plus longue cependant la lumière pulsée a un spectre plus large qui permet d’enlever plus de poils et donc avoir des séances plus courtes qu’avec le laser. De plus, étant moins puissante, lors de l’épilation à lumière pulsée vous ressentirez moins de picotements.

Pour quelles personnes ?

L’épilation à lumière pulsée est surtout recommandée pour les peaux claires et les poils foncés, en effet, pour que la lumière reconnaisse le poil, celui-ci doit-être suffisamment foncé (brun ou noir), pour les poils blonds, roux ou châtains, l’épilation ne fonctionnera pas. Il en est de même pour la couleur de la peau, plus la peau est blanche, plus l’épilation sera efficace, la lumière pulsée est donc proscrite pour les peaux mattes foncées et noires sur lesquelles elle pourrait provoquer des brûlures.

Quelles précautions prendre ?

Il faut d’abord savoir que la lumière pulsée est plus efficace sur les demi-jambes, aisselles et maillot, pour le reste du corps la technique est interdite ou ne fonctionnera pas.
Il est ensuite recommandé de raser la peau 24h ou 48h (selon votre temps de repousse) avant l’épilation afin d’avoir un poil plus épais, de plus il est interdit d’épiler le poil avant (à la cire ou à l’épilateur électrique) car la racine du poil doit rester sous la peau pour qu’elle puisse être enlevée par la lumière pulsée.
Il est également recommandé de ne pas s’exposer au soleil plusieurs jours avant l’épilation (il est même plus judicieux d’utiliser ce type d’épilation avant l’été de manière à ce que la peau n’aie pas eu le temps de bronzer). De la même manière, il ne faut pas non plus utiliser d’autobronzant avant l’épilation.
Dernière recommandation, nettoyez bien la peau avant de l’épiler afin d’enlever tout résidu de crème ou maquillage.

Quel ressenti ?

Ce type d’épilation est moins douloureux que les types d’épilation classique, la sensation est différente, vous ressentirez probablement quelques picotements et une sensation de chaleur, plus ou moins vifs selon la zone épilée.

En règle générale, il faut compter une dizaine de séances pour enlever une majorité de poils (90 à 95%) espacées de 4 à 6 semaines. Cependant ce n’est pas une épilation définitive, mais une épilation longue durée, ne vous attendez donc pas à ne plus jamais voir un seul poil sur votre corps.