Vacances entre copines en Camargue : Où faut-il vous rendre ?

Véritable bout de paradis à la confluence du Gard et des Bouches du Rhône, du Languedoc et de la Provence, du Rhône et de la Méditerranée. La Camargue est célèbre pour son paysage naturel, ces chevaux et taureaux déambulant en toute liberté au milieu de flamands roses. Lassées des contrées touristiques loin de la nature et de ses bienfaits, mes copines et moi avions décidées de partir en camping en Camargue. Avec comme ambitions de prendre un bon bol d’air et de découvrir une Camargue classée réserve de Biosphère par l’UNESCO

Au camping

Etant en quête de sensation de bien être et besoin de se rapprocher le plus possible de la nature, nous avions choisis de poser nos valises dans un camping en Camargue. Celui que nous avions préféré est justement situé au cœur du Parc Régional de Camargue juste aux portes d’Arles et des Saintes Maries de la Mer. Nous avions été accueillis dans une ambiance vraiment chaleureusement familiale. Cela a le don de vous mettre à l’aise quand vous arrivez en territoire inconnu. Nous avions opté pour un mobil home auquel ils avaient donné un nom assez original « Coco sweet ». Comme son nom c’était assez spécial comme espace de vie. C’est un nouveau concept du camping à la fois beau et rigolo. Il vaut vraiment le coup d’œil. Mais attention il a tout le confort nécessaire.

  •    Équipé d’un réfrigérateur, 1 micro-onde, vaisselle, batterie de cuisine, cafetière électrique, table, tabourets
  •     2 chambres pour 4 personnes
  •     1 Terrasse en bois équipée d’un salon de jardin avec auvent

Ce coin de paradis était pour nous l’endroit idéal pour poser nos valises avant d’aller à l’assaut de la Camargue.

A la découverte de la Camargue !

Quelque part entre ciel, terre et mer, au sud d’Arles dans le delta du Rhône se niche la Camargue. Terre de traditions, entre villages et villes, elle nous offrait un panel d’activités et de sorties que nous ne pouvions toutes faire.

Le temps d’une belle promenade en pleine nature, à quelques encablures de notre camping, nous avons découvert la flore et surtout la faune du parc ornithologique du Pont de Gau. Avec comme stars les flamants Roses qu’il était gratifiant d’observer dans leur milieu de vie.

Un peu plus loin toujours sur la route des Saintes Maries de la Mer, se dresse l’imposant Château d’Avignon et son parc qui nous a chaleureusement accueillies en son sein. Nous en avons profité pour faire une balade en canoë Kayak sur le Petit Rhône. (Oui nous sommes des femmes pas des flemmardes). Avant de rejoindre la belle ville toute de blanche vêtue qui s’est lovée autour de son église dédiée à la Vierge noire. Dans la ville les Saintes Maries de la Mer, nous avons pris le temps de gouter sur les places publiques aux spécialités locales telles que, la paella, la dorade grillée et surtout l’entrecôte de taureau

Il nous avait été conseillé de ne partir de la Camargue sans avoir visité Aigues Mortes, cité médiévale royale crée par Saint Louis. Je peux vous le dire toute de suite, nous ne fûmes pas déçues. Pour une cité édifiée au XIIIème siècle elle a été remarquablement conservée. Là bas nous avions pu faire le tour des remparts de la citadelle et visiter la Tour de Constance. Nous avions aussi pu faire une belle balade à cheval sur un cheval Camargue évidemment. Pendant plus de 3heures c’était la promenade sur les plages sauvages. Mais le plus fou dans cette ville c’était sans nul doute, la visite des salins d’Aigues Mortes. Ils appellent ça en Camargue gardoise, un incontournable. En effet 4 copines en VTT se racontant des histoires plus drôles l’une que l’autre (J’avoue que nous étions surtout entrain de critiquer les hommes), en profitant pleinement des paysages et des couleurs fantastiques que la culture du sel dessine sur cet espace immense où viennent se reproduire les flamants roses. Je vous l’assure on s’en souvient encore toutes.

Pour nous il y avait une fascination depuis toujours pour les « dents » de la mer. Alors il était impératif de faire un tour au Seaquarium. C’est est un très bel endroit ultra moderne dans cette contrée si traditionnelle. Il y a des espèces de requins qui valent vraiment le détour.

La Camargue en une soirée

Je ne peux raisonnablement pas clore cet article sans vous parler de cette soirée de folie que nous avions passée au Domaine de Méjanes.  En un seul lieu nous avons pu découvrir toute l’ADN de la Camargue avec une verdure à perte de vue, des étangs parsemés dans tout le domaine. Nous avions pu découvrir les différentes activités taurines, ferrades, jeux de gardians, abrivados et j’en passe. Voir les gardians à l’œuvre comme c’était plaisant. C’était aussi l’occasion de passer ces soirées que l’on qualifie de camarguaises. Des délices que nous n’avions eus aucun mal à déguster pour certaines de façon assez gourmandes. Quoi de mieux que de la musique gitane pour mettre dans l’ambiance. Autour d’une danse certaines ont eu le plaisir de flâner avec un beau Camarguais. Ne cherchez pas plus loin, je ne vous dirai pas que j’ai profiter des charmes du lieu. Mais nous avions passé une soirée mémorable.

Avant de poser mon clavier je voudrais vous donner quelques conseils avisés. Posez vos valises dans un camping en Camargue et partez vite à la découverte de la culture gardianne et de ses traditions, de ses villes au passé historique exceptionnellement riche. Vous y attend des balades à pied ou à cheval entre mer et étangs, route touristique, activités nautiques ou farniente sur la plage, je peux vous en assurer vous ne serez que comblés.  

PS : Pour la balade en Canoë kayak faites pas comme nous prenez vous une journée il y a trop à découvrir sur le Petit Rhône pour être pressé par le temps. Vous m’en direz des nouvelles