Viande ou poisson : que disent les nutritionnistes ?

L’alimentation est la clé d’une bonne santé et quoiqu’on en dise, les protéines d’origine animale sont nécessaires pour leur apport en fer et en vitamines du groupe B, entre autres. Alors, viande ou poisson, lesquelles privilégier sur le plan nutritionnel ?

Une source identique d’aminés essentiels

Qu’il s’agisse de poisson ou de viande, ils contiennent 20% de protéines et une source d’aminés en quantité et qualité identiques. Les protéines  se déclinent en fait en 6 sous-groupes : la viande, le poisson, les œufs, les abats, la charcuterie, les fruits de mer et crustacés. Nos besoins varient en fonction de notre poids. Ainsi, pour un poids de 60kg, 60 g de protéines animales par jour suffisent.

Le poisson, une chair plus maigre

Les avantages du poisson résident principalement dans leur faible teneur en lipides, à condition de consommer des poissons blanc type cabillaud, brochet, colin, thon albacore…  En effet, l’excès de gras est à l’origine des maladies cardio-vasculaires. D’ ailleurs, le poisson est source d’oméga-3 qui lutte justement contre l’excès de cholestérol.  Il apporte également de l’iode utile à la synthèse des hormones thyroïdiennes.

En revanche, il faut éviter de consommer les gros poissons : ils stockent les métaux lourds accumulés dans la mer par la pollution. En ce sens, la viande est moins contaminée. Ne jetez pas votre dévolu sur les poissons d’élevage intensif, ils sont bien plus gras que les poissons sauvages.

La plus belle perle nutritionnelle est sans conteste les fruits de mer. Ils sont riches en minéraux (magnésium, calcium, fer, phosphore, potassium), en iode et pauvres en lipides. Ils sont d’ailleurs classés aliments maigres. Malgré tout,  les fruits de mer sont un mets festif par excellence. Pour la St Valentin,  pourquoi ne pas souscrire un prêt instantané si vous manquez de moyens et offrir à votre moitié un beau plateau de fruits de mer dans un très grand restaurant ? Idéal pour renouveler votre flamme sans prendre un gramme!

La viande est cependant utile pour son apport en fer contribuant à la synthèse des globules rouges bien qu’elle soit bien plus grasse. Une alternance entre viande et poisson est donc recommandée, mais préférez cependant les viandes blanches, plus maigres,  type volaille (poulet, dinde, cailles, pintades).

Tous les nutritionnistes s’accordent à dire que l’alimentation doit être variée. Il faut donc manger de tout, mais en petites quantités et ne pas grignoter !

3 bienfaits de l’escalade même en salle

Quand on pense à l’escalade, on s’imagine souvent grimpant sur une falaise. Mais il est aussi possible de pratiquer l’escalade en salle à Montréal ou ailleurs.

Vous bénéficierez des mêmes bénéfices que si vous pratiquiez la grimpette en extérieur.

Pour les débutants, c’est la meilleure manière de se familiariser avec les sensations de ce sport.

Pratiquer l’escalade permet de renforcer ses muscles et son endurance

Absolument tous les muscles du corps sont sollicités par la pratique de l’escalade. Grimper ne se fait pas uniquement à la force des bras. Il faudra acquérir souplesse et tonicité pour se mouvoir sur les prises.

L’escalade vous permettra de renforcer et de tonifier les muscles de vos bras, de vos jambes, mais aussi de vos abdominaux et de vos dorsaux. Vos pieds seront mis à contribution pour s’agripper aux prises et gagner en explosivité.

Escalader sollicite énormément les articulations des mains et des épaules. N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec un médecin spécialiste de la main afin d’être sûr que vous puissiez pratiquer ce sport exigeant.

L’escalade stimule les fonctions cérébrales

Au-delà de sa dimension physique, l’escalade stimule les fonctions cérébrales. Il s’agit d’une résolution de problèmes en temps réel.

Pour grimper une paroi, il faudra réfléchir au meilleur chemin à emprunter pour se hisser au sommet.

Il faut être parfaitement conscient de son corps et être capable de décrypter son environnement pour trouver la meilleure solution de franchissement.

Bien placer ses pieds avant de changer le poids du corps sur les appuis est indispensable pour ne pas risquer de tomber.

L’escalade demande une grande concentration et permet ainsi d’améliorer sa mémoire et de stimuler sa créativité, tout en diminuant les troubles du déficit de l’attention.

L’escalade permet de réduire son stress

L’exercice physique permet à notre corps de libérer des endorphines et de la dopamine pour diffuser une sensation de bien-être et de plaisir. 

Faire de l’escalade permet de diminuer son état de stress et d’anxiété grâce à la libération d’adrénaline et de noradrénaline.

Vous serez plus à même de garder votre sang-froid et de rester concentré.

Mais l’escalade permet également de développer sa confiance en soi et en les autres, de mieux gérer ses émotions et d’être rigoureux.

Il faut pouvoir faire confiance à ses compagnons de cordée et être rigoureux dans sa préparation. La moindre erreur peut être dangereuse en escalade.