J’ai besoin de tranquillité !

En voyant le titre de mon article vous avez sans doute dû vous dire « Mais Lulu ? Qu’est-ce qu’il se passe ? ».
Ne vous en faites pas les filles, ce n’est pas l’un de mes énièmes coups de gueule mais tout simplement un constat, rien de bien méchant !
Je suis fatiguée, le boulot est stressant et franchement, la vie en ville est beaucoup trop bruyante ! Du coup je me suis dit « J’ai besoin de tranquillité et je sais où aller ! », aller je ne vous fait pas tourner en bourrique : je vais partir en camping en Dordogne et ce dès le mois d’avril.

Pourquoi j’ai choisi la Dordogne ?

Ah la Dordogne… Le Périgord… Tout le monde en parle comme si c’était le trou du cul du monde et pourtant c’est un endroit vachement sympa ! Si si !
Chaque année ce sont des milliers de touristes qui se rendent dans cette région mal-aimée et ils ont bien raison ! Les hébergements n’y sont pas chers, le climat (hors hiver) y est très agréable et franchement, les paysages sont à couper le souffle !
Bon… Vous n’aurez pas les grandes montagnes abruptes des alpes, vous ne pourrez pas contempler la beauté de l’océan sur la Côte Basque ou encore moins faire bronzette au bord de la Grande Bleue (la Méditerranée pour celles qui n’auront pas compris #blondes) mais la région est sacrément cool !

Qu’est-ce que je vais faire en Dordogne ?

Eh bien, étant donné que j’ai choisi le camping La Palombière je vais forcément visiter le Vieux Sarlat. Il s’agit d’une petite ville moyen-âgeuse bourrée de charme ! Pour poursuivre dans mon trip du Moyen-Âge j’irai faire un petit tour au château de Beynac (la bâtisse est vraiment magnifique, allez sur Google Image pour voir ça !) et j’irai peut-être voir le château des Milandes.
Et niveau nourriture ? Franchement… Désolée les filles mais je ne vais pas faire attention à ma ligne ! Je pense que je vais me faire plaisir avec du sanglier à la broche (un peu comme dans Astérix, avec le gras qui dégouline…) et je dégusterai l’un des nombreux fromages locaux. Avec un peu de charcuterie, une bonne baguette et un bon vin rouge nul doute que j’aurai ma tranquillité et que je pourrai ENFIN me reposer !
Si il y a des volontaires parmi vous n’hésitez pas à me contacter, nous aurons peut-être l’occasion de nous y rencontrer et pourquoi pas boire un verre ensemble, aller les filles, on se motive !